Nowy Dwór Mazowiecki

Kalendarz

Niedziela, 19.11.2017 r.  
Seweryna, Elżbiety

:

Menu

Nawigacja

Nawigacja: Strefa Turysty    Park Trzech Kultur    Kultura rosyjska    Les Russes   

Treść strony

Les Russes

Les Russes ont investi les lieux juste après la capitulation du garnison français, au début du mois de décembre 1813. C’est ainsi que débuta la période russe de l’historie de Modlin. Si au cours des premières années, les nouveaux résidents n’étaient pas intéressés par le développement de l’enceinte, l’insurrection polonaise de novembre 1830 les a amenés à redécouvrir le potentiel de Modlin. Par conséquent, la forteresse a été incorporée au système défensif de l’Empire des tsars. En 1832, un grand projet de sa modernisation a été lancé sous la direction du général Ivan Dehn, secondé par le général Alexander Feldman. D’imposantes casemates d’artillerie en brique et une enceinte extérieure de plusieurs kilomètres de longueur renforcée de couvre-faces de Carnot ont ainsi vu le jour. En outre, on a entamé la construction d’un nouveau complexe de casernes fortifiées de 2 kilomètres de longueur à l’intérieur de l’enceinte centrale (laissée sans modifications notables). L’immeuble, qui pouvait héberger jusqu’à vingt mille soldats, n’a été inauguré qu’en 1844. On a également érigé plusieurs nouvelles portes – de nos jours connues sous les noms de la Porte Poniatowski, la Porte Dąbrowski et la Porte d’Ostrołęka. En revanche, la Porte du Nord, bâtie par les Français, a été bouchée. Généralement parlant, la majorité des constructions conservées à Modlin jusqu’à nos jours, datent de la période tsariste : la grange à blé, la casemate Général-Dehn, le complexe de dépôts de ravitaillement, le fort « Korona Utracka », la caponnière Meciszewski, le château d‘eau, le casino d’officiers, les immeubles « de Tsar », les bains, la laverie… Ce sont également les Russes qui, vers la fin du XIXe siècle, ont aménagé l’espace vert, l’actuel Parc des Trois Cultures.

Compte tenu des progrès de l’artillerie (notamment l’évolution de sa portée) au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, les autorités militaires russes ont décidé de moderniser la forteresse. En conséquence, le projet de développement d’une imposante citadelle entourée d’une couronne de forts a été entamé au tournant du XIXe et XXe siècle. Entre 1883 et 1888, on a érigé huit casemates en briques et en terre disposées autour de l’enceinte extérieure. Le montant de l’opération s’élevait à 6 millions de roubles, somme non négligeable pour le budget impérial. Or, il s’est bientôt avéré que Modlin nécessitait de nouvelles modifications résultant cette fois-ci de l’évolution des projectiles d’artillerie. Les Russes se sont vus contraints à moderniser les fortifications à grands coups de béton et d’acier. Dans le cadre d’une nouvelle étape de modernisations, débutée en 1912, un nouvel anneau de forts disposés autour de l’enceinte a été mis en place. Plusieurs dépôts de munitions supplémentaires ont également été érigés.

La citadelle de Modlin se trouvait au coeur de l’attention du tsar Nicolas I. Le souverain s’y est rendu pas moins de 17 fois. Il y accueillait volontiers différents chefs d’États. À ce propos, sur la cour principale de la citadelle, on a bâti un petit palais destiné au monarque et ses hôtes. La résidence n’existe plus. Le tsar disposait également d’un ensemble d’appartements situé dans un segment de casernes – lui aussi non conservé jusqu’à nos jours – d’où il pouvait admirer le fleuve Narew se jeter pittoresquement dans la Vistule. Compte tenu de la présence permanente de plusieurs milliers de soldats russes, Modlin est également devenu un important centre de confession orthodoxe. Ainsi, une cathédrale orthodoxe a été érigée en face du complexe de casernes.

À l’époque de la période russe, la forteresse de Modlin était non seulement la forteresse la plus importante sur le territoire du Royaume de Pologne (alors en Empire russe), mais aussi comptait parmi les plus imposantes places fortes européennes. En 1834, les autorités ont changé le nom de l’enceinte pour honorer le saint patron de la Russie, saint Georges. L’ancien patronyme de Modlin a été remplacé par le nom de Novogeorgievsk. C’est ainsi que la principale place forte de l’empire a été confiée à son saint patron. La nouvelle appellation est restée en vigueur jusqu’à la première guerre mondiale et la reprise de Modlin par les Allemands en 1915.

La présence russe à Modlin touche à sa fin le 20 août 1915, lorsque la garnison de Novogeorgievsk capitule devant l’armée allemande après 10 jours de siège.

wyświetl galerię w Cooliris

Kontakt

Urząd Miejski
w Nowym Dworze Mazowieckim
ul. Zakroczymska 30
05-100 Nowy Dwór Mazowiecki
Tel. (22) 51-22-000,
(22) 51-22-222
Fax (22) 51-22-101
sekretariat@nowydwormaz.pl
pracuje w następujących
godzinach:

poniedziałek:
od godz. 9.00 do 17.00

wtorek, środa, czwartek, piątek
od godz. 8.00 do 16.00

Zadaj pytanie burmistrzowi

Zadaj pytanie Burmistrzowi

Newsletter

Zapisz się do newslettera i bądź na bieżąco z wydarzeniami

Mapka miasta

Mapka miasta

Intranet

-
ngo
Park Trzech Kultur
Zamówienia poniżej 14 000 Euro w ramach projektu "Poprawa dostępności Nowodworskiej dzielnicy przemysłowej poprzez opracowanie dokumentacji połączenia ulic Granicznej i Przemysłowej"
© 2010-2017 UM w Nowym Dworze Mazowieckim. Wszelkie prawa zastrzeżone.
Licznik odwiedzin: mamy już 6004269 wejść.